Le petit déjeuner

Dans l’ARJUM®, pour le petit déjeuner, nous vous proposons de faire un vrai repas avec 3 portions de Glucides, 3 portions de Lipides et 3 portions de Protides.

LE PETIT DÉJEUNER

 

Vous l’aurez compris, le petit déjeuner continental bourré de céréales et de produits laitiers est une véritable catastrophe !

Ingurgité à la va-vite, (quand il est pris…), il entraine évidemment à 10 ou 11 heures le « coup de pompe » (ou l’hypoglycémie pour employer un terme plus médical).

Dans l’ARJUM®, pour le petit déjeuner, nous vous proposons de faire un vrai repas avec 3 portions de Glucides, 3 portions de Lipides et 3 portions de Protides.

Tout d’abord, n’oublions pas qu’il ne faut pas attendre plus d’une heure après le réveil pour prendre son petit déjeuner.

Selon vos habitudes de vie vous pouvez faire un vrai repas classique et vous n’avez qu’à procéder comme pour les autres repas de la journée.

Cependant, (trop) nombreux sont encore ceux qui n’ont pas envie de faire un « vrai » repas pour commencer la journée par manque d’habitude ou de temps. Dans ce cas, vous pouvez vous y adapter néanmoins progressivement en composant votre repas du petit déjeuner, dans un premier temps, de la façon suivante :

  • Glucides :  Des fruits de saison frais (pas de jus de fruit du commerce ni même de jus de fruit confectionné à la maison avec une centrifugeuse à partir de fruits frais car on perd toutes les fibres), une galette de sarrasin, de riz ou de quinoa, une cuillère de confiture ou miel (vérifier les étiquettes)…
  • Protides : Des protéines sous forme d’œufs, de blancs d’œuf, de charcuterie, de viande, de poissons ou de différentes formes de soja selon votre goût…
  • Lipides : Des fruits secs oléagineux (noix, noisettes, amandes, …)
  • Un bol de tisane, de thé ou de café.

En préparant vos ingrédients la veille cela vous permettra de ne pas perdre de temps le matin si vous êtes pressé et vous évitera de manger des fruits trop froids, sortis directement du réfrigérateur.

Vous calculez les quantités qu’il vous faut grâce au composeur de menu ARJUM® et vous vous régalez de ce nouveau petit déjeuner qui vous apportera confort et bien-être toute la matinée ou du moins jusqu’à l’heure de la collation ; n’oubliez pas qu’il ne faut jamais laisser passer plus de 4 heures (au grand maximum 6 heures) sans prendre un repas ou une collation.

Bien entendu, comme toujours, VARIEZ!

Tous les jours, essayez de changer d’ingrédients pour éviter de développer des intolérances alimentaires.

Nota : En matière de poisson, pour ceux qui sont prêts à en manger le matin de bonne heure, vous pouvez consommer des petits poissons en conserve, harengs et sardines et maquereaux notamment, en faisant bien attention de lire scrupuleusement la composition pour éviter tout xénobiotique éventuellement contenu dans les ingrédients accompagnant les poissons cuisinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.